Actualités :

Je me présente à la législative 2017 sur la 3ème circonscription

0-20197-170418165646308-0-472719

Chers amis,

Savoir prendre ses responsabilités.

Savoir prendre ses responsabilités : c’est assumer d’avoir compris qu’on ne peut plus laisser faire des choses que l’on estime être en capacité de mieux faire.
Malgré la décision de ne pas me donner l’investiture, décision qui, déjà à l’époque, avait été perçue comme étonnante et inconséquente, j’ai décidé qu’il me fallait faire preuve de courage politique en quittant cette « retraite » forcée.

J’ai donc décidé de participer à la campagne législative de 2017 en me présentant comme candidat indépendant Centre et Droite sur la 3 ème circonscription de Loire Atlantique. Sur cette même circonscription, où il y a un an, j’ai obtenu le score de 44,56% au deuxième tour de la législative partielle d’avril 2016.

Je ne reviendrai pas sur les raisons qui ont poussé les responsables des LR à ne pas prendre en compte le score effectué ni mon investissement personnel, ainsi que celui de mes nombreux soutiens qui se sont impliqués dans cette intense campagne.
Je ne suis pas dans la rancoeur, ou alors autant arrêter tout de suite la politique … Il ne s’agit pas de cela, des décisions ont été prises, à moi d’en tirer les conséquences, en les acceptant et en m’effaçant, ou en continuant à me battre pour mes idées …

Je pense avoir commencé à construire quelque chose lors de la partielle de l’année dernière, la « forteresse socialiste » a montré qu’elle n’était pas imprenable, ses murs se sont fissurés…
« On ne change pas de guide au milieu du guet », nous avons commencé quelque chose ensemble, quelque chose de prometteur, alors il m’apparaît impossible d’en rester là.

Ainsi, du fait du résultat obtenu, du fait de mon implication, de mon travail et de la reconnaissance que j’ai obtenus auprès de mes concitoyens, du fait aussi de l’importance de cette prochaine échéance électorale tant au niveau local que national, j’estime qu’il est de mon devoir et de ma responsabilité de me présenter à cette élection législative sur la 3 ème circonscription.

Cela d’autant plus que la candidate investie par LR n’apparaît pas en mesure, malgré des qualités certaines, de faire une campagne ayant l’amplitude suffisante ainsi que le soutien nécessaire de la part des militants pour envisager de pouvoir y jouer un rôle majeur. Ce n’est pas une critique, c’est un constat objectif.

Or, le moment, lui, est critique, jamais depuis des décennies, nous n’avons eu à faire face à autant de surprises dans le déroulement d’une présidentielle et d’incertitudes quant à l’identité et la couleur politique de celui qui va devenir, pour cinq ans, Président de notre République.

Quelque soit celui qui occupera la fonction suprême, il sera « mal élu », dans le sens où il ne fera pas consensus et ne disposera pas d’une majorité franche et nette à l’Assemblée Nationale.
En conséquence de quoi, les législateurs, et en l’occurrence les députés de la Nation, vont avoir une responsabilité accrue et déterminante dans la définition et l’application des politiques qu’il va être nécessaire de mener pour relever notre pays.

Ces élections législatives prochaines sont donc loin d’être anecdotiques, elles vont être déterminantes pour l’avenir de notre pays.

Je me présente donc, fidèle à mes valeurs du Centre et de la Droite, imprégné tout autant de gaullisme social que de rigueur morale, proche et à l’écoute de tous, motivé à défendre les plus faibles, comme ceux qui sont handicapés, physiquement, mentalement ou encore socialement, lorsqu’ils sont touchés par le chômage.
Je suis pour que la santé, notre bien le plus cher, soit véritablement une cause politique prioritaire. De même que la dépendance, car nous devons à nos aînés une fin de vie digne et paisible.
Je suis pour encourager la liberté d’entreprendre et pour davantage de justice sociale.
Je suis également pour une sécurité renforcée pour tous nos concitoyens, car la « sécurité est la première de nos libertés fondamentales », que cela soit face à l’islamisation de notre société, au terrorisme ou encore face aux délits, crimes et vols qui assombrissent le quotidien de nos concitoyens.

Ma parole est plus libre aujourd’hui, affranchie des partis (dont la légitimité même est en ce moment, à juste titre, remise en cause par les citoyens), mais mes idées et valeurs sont celles que je défendais déjà lorsque je faisais campagne il y a un an sous les couleurs LR, UDI et Modem.

Ne vous y trompez pas, l’emballage change un peu mais ce que je suis reste le même, si ce n’est que mon envie et ma détermination sont encore plus fortes qu’il y a un an…

L’esprit de renouveau politique n’a pas disparu après la primaire de la Droite et du Centre, ce renouveau politique sur le fond et la forme, je souhaite pouvoir l’incarner en Loire Atlantique, sur la 3ème circonscription.

Ne soyez pas résignés à ce que l’on vous impose, venez m’aider à finir le travail entrepris il y a plusieurs mois pour faire enfin triompher votre souhait de changement.

Rejoignez-moi, faisons entendre notre différence et notre envie d’une autre politique, car c’est ça la liberté et l’esprit démocratique et, en réalité, c’est ça la France !

0-20197-170418165646308-0-472719

Vos commentaires

Commentaires

  Click to listen highlighted text! Chers amis, Savoir prendre ses responsabilités. Savoir prendre ses responsabilités : c’est assumer d’avoir compris qu’on ne peut plus laisser faire des choses que l’on estime être en capacité de mieux faire. Malgré la décision de ne pas me donner l’investiture, décision qui, déjà à l’époque, avait été perçue comme étonnante et inconséquente, j’ai décidé qu’il me fallait faire preuve de courage politique en quittant cette « retraite » forcée. J’ai donc décidé de participer à la campagne législative de 2017 en me présentant comme candidat indépendant Centre et Droite sur la 3 ème circonscription de Loire Atlantique. Sur cette même circonscription, où il y a un an, j’ai obtenu le score de 44,56% au deuxième tour de la législative partielle d’avril 2016. Je ne reviendrai pas sur les raisons qui ont poussé les responsables des LR à ne pas prendre en compte le score effectué ni mon investissement personnel, ainsi que celui de mes nombreux soutiens qui se sont impliqués dans cette intense campagne. Je ne suis pas dans la rancoeur, ou alors autant arrêter tout de suite la politique … Il ne s’agit pas de cela, des décisions ont été prises, à moi d’en tirer les conséquences, en les acceptant et en m’effaçant, ou en continuant à me battre pour mes idées … Je pense avoir commencé à construire quelque chose lors de la partielle de l’année dernière, la « forteresse socialiste » a montré qu’elle n’était pas imprenable, ses murs se sont fissurés… « On ne change pas de guide au milieu du guet », nous avons commencé quelque chose ensemble, quelque chose de prometteur, alors il m’apparaît impossible d’en rester là. Ainsi, du fait du résultat obtenu, du fait de mon implication, de mon travail et de la reconnaissance que j’ai obtenus auprès de mes concitoyens, du fait aussi de l’importance de cette prochaine échéance électorale tant au niveau local que national, j’estime qu’il est de mon devoir et de ma responsabilité de me présenter à cette élection législative sur la 3 ème circonscription. Cela d’autant plus que la candidate investie par LR n’apparaît pas en mesure, malgré des qualités certaines, de faire une campagne ayant l’amplitude suffisante ainsi que le soutien nécessaire de la part des militants pour envisager de pouvoir y jouer un rôle majeur. Ce n’est pas une critique, c’est un constat objectif. Or, le moment, lui, est critique, jamais depuis des décennies, nous n’avons eu à faire face à autant de surprises dans le déroulement d’une présidentielle et d’incertitudes quant à l’identité et la couleur politique de celui qui va devenir, pour cinq ans, Président de notre République. Quelque soit celui qui occupera la fonction suprême, il sera « mal élu », dans le sens où il ne fera pas consensus et ne disposera pas d’une majorité franche et nette à l’Assemblée Nationale. En conséquence de quoi, les législateurs, et en l’occurrence les députés de la Nation, vont avoir une responsabilité accrue et déterminante dans la définition et l’application des politiques qu’il va être nécessaire de mener pour relever notre pays. Ces élections législatives prochaines sont donc loin d’être anecdotiques, elles vont être déterminantes pour l’avenir de notre pays. Je me présente donc, fidèle à mes valeurs du Centre et de la Droite, imprégné tout autant de gaullisme social que de rigueur morale, proche et à l’écoute de tous, motivé à défendre les plus faibles, comme ceux qui sont handicapés, physiquement, mentalement ou encore socialement, lorsqu’ils sont touchés par le chômage. Je suis pour que la santé, notre bien le plus cher, soit véritablement une cause politique prioritaire. De même que la dépendance, car nous devons à nos aînés une fin de vie digne et paisible. Je suis pour encourager la liberté d’entreprendre et pour davantage de justice sociale. Je suis également pour une sécurité renforcée pour tous nos concitoyens, car la « sécurité est la première de nos libertés fondamentales », que cela soit face à l’islamisation de notre société, au terrorisme ou encore face aux délits, crimes et vols qui assombrissent le quotidien de nos concitoyens. Ma parole est plus libre aujourd’hui, affranchie des partis (dont la légitimité même est en ce moment, à juste titre, remise en cause par les citoyens), mais mes idées et valeurs sont celles que je défendais déjà lorsque je faisais campagne il y a un an sous les couleurs LR, UDI et Modem. Ne vous y trompez pas, l’emballage change un peu mais ce que je suis reste le même, si ce n’est que mon envie et ma détermination sont encore plus fortes qu’il y a un an… L’esprit de renouveau politique n’a pas disparu après la primaire de la Droite et du Centre, ce renouveau politique sur le fond et la forme, je souhaite pouvoir l’incarner en Loire Atlantique, sur la 3ème circonscription. Ne soyez pas résignés à ce que l’on vous impose, venez m’aider à finir le travail entrepris il y a plusieurs mois pour faire enfin triompher votre souhait de changement. Rejoignez-moi, faisons entendre notre différence et notre envie d’une autre politique, car c’est ça la liberté et l’esprit démocratique et, en réalité, c’est ça la France ! Vos commentaires Commentaires Ecouter cet article Powered By GSpeech