Actualités :

L’UDI 44 soutient officiellement Matthieu Annereau. VOIR AUTREMENT SAINT HERBLAIN : la seule liste d’alternance !

LogoUDI

Les derniers jours de campagne auront permis de révéler la vraie nature des candidats. Ainsi, Bertrand Affilé aura dû faire appel à Charles Gautier pour relancer sa campagne. Et Myriam Gandolphe, à l’instar de son mentor Jean-Yves Bocher, a clairement choisi son camp. Elle fait le jeu de la gauche.

Hier, c’est donc Charles Gautier, Maire actuel de Saint-Herblain, qui est sorti de sa retraite pour faire son entrée dans la campagne.
Bien que je ne partage pas ses idées, je respecte l’homme et l’élu qui a conduit la destinée de notre ville pendant 25 ans. Je dénonce cependant avec force les attaques dont la liste que je conduis a été la cible.

Tout d’abord, je partage son analyse selon laquelle le message national des électeurs n’a pas obtenu de réponse de la part du Gouvernement. J’invite donc les électeurs à l’amplifier au second tour pour le sanctionner durablement.
Néanmoins, M Gautier passe sous silence la sanction locale conséquence notamment d’un urbanisme sauvage qu’il a laissé prospérer (32 associations de riverains créées en réaction à la verticalisation à outrance) et une fiscalité galopante qui étrangle toujours un peu plus les Herblinois.
Notre proposition de baisser la fiscalité s’accompagne de mesures d’économies et de l’engagement d’une meilleure gestion sans aucune dégradation de la qualité des services publics. Nous faisons également le pari que la population de Saint-Herblain va progresser, contrairement à son évolution sous Charles Gautier. La politique du laisser faire (dégradation des finances publiques, livraison de la ville aux promoteurs…) c’est la marque de fabrique de Charles Gautier, pas la notre.
Je l’invite donc à bien relire notre programme qui comprend par ailleurs des propositions relatives au social, à la jeunesse, au monde associatif, au sport, à la citoyenneté et à la gouvernance…

D’autre part, je dénonce avec la plus grande fermeté les insinuations de M Gautier laissant entendre que nos propositions rappelleraient la collaboration. Elles sont scandaleuses et insultantes.
Je rappelle que la mesure « voisin vigilant » est en place depuis des années y compris dans des villes de gauche. Elle est même préconisée sur le site du Ministère de l’Intérieur. Charles Gautier pense-t-il que Manuel Valls est une personne dangereuse ? Me faire passer pour un extrémiste est ridicule, injurieux et dénote pour le coup de vieilles méthodes utilisées par la gauche pour tenter d’influer sur les électeurs. Cela montre bien le vent de panique de la gauche herblinoise et de M Affilé en particulier incapable de mener seul sa campagne et bien silencieux depuis dimanche.

Ces derniers jours auront également permis de découvrir le vrai visage de Madame Gandolphe.
En effet, un accord avait été conclu entre les représentants de sa liste et la nôtre. Alors qu’avec son représentant nous mettions une touche finale à la composition de la nouvelle liste, l’ancienne tête de liste UDI allait déposer sa liste pour le second tour des élections sans nous avertir de son renoncement.
Cette attitude irresponsable, malhonnête et sciemment orchestrée aurait pu avoir des conséquences graves et nous empêcher de déposer notre liste ou de déposer à temps nos documents de propagande.
Si elle nie avoir agi ainsi, nous ne sommes plus dupes de son double jeu.
En réalité, Madame Gandolphe n’a jamais voulu l’alternance pour Saint-Herblain. Son attitude rappelle étrangement le comportement de Monsieur Jean-Yves Bocher dont elle était le numéro 2 en 2008. Elu sur l’étiquette centriste, il est passé ensuite avec armes et bagages au Parti Socialiste et figure à présent sur la liste de Bertrand Affilé. Les Herblinois doivent savoir que Madame Gandolphe s’apprête à faire le même chemin et à les trahir.

Avec les membres de la liste Voir Autrement Saint-Herblain, nous regrettons de n’avoir pu faire l’union avec la liste de Myriam Gandolphe au 2ème tour alors qu’une opportunité unique pour les Herblinois existe pour mettre fin à 37 ans de socialisme.
Nous avons tout au long de cette campagne voulu débattre projet contre projet sans jamais tomber dans la petite polémique. Nous déplorons d’autant plus ses déclarations agressives répétées et sans fondement à notre endroit ainsi que son « coup de Jarnac » malhonnête.
Nous respectons cette décision, mais pas la méthode que nous souhaitons dénoncer au grand jour.

Le choix final appartient maintenant aux électeurs. Ces derniers ne s’y tromperont pas en se mobilisant pour le seul candidat qui peut aujourd’hui incarner une vraie alternance sur Saint-Herblain.

Les instances départementales de l’UDI ne s’y sont pas trompées en nous accordant leur soutien plein et entier pour le second tour.
Fort d’avoir fait l’union de l’ensemble des partis de la droite et du centre, UMP, UDI, PCD et MPF, j’invite les Herblinois à faire dimanche prochain le choix du changement et à voter « Voir Autrement Saint-Herblain ».

Vos commentaires

Commentaires

  Click to listen highlighted text! Les derniers jours de campagne auront permis de révéler la vraie nature des candidats. Ainsi, Bertrand Affilé aura dû faire appel à Charles Gautier pour relancer sa campagne. Et Myriam Gandolphe, à l’instar de son mentor Jean-Yves Bocher, a clairement choisi son camp. Elle fait le jeu de la gauche. Hier, c’est donc Charles Gautier, Maire actuel de Saint-Herblain, qui est sorti de sa retraite pour faire son entrée dans la campagne. Bien que je ne partage pas ses idées, je respecte l’homme et l’élu qui a conduit la destinée de notre ville pendant 25 ans. Je dénonce cependant avec force les attaques dont la liste que je conduis a été la cible. Tout d’abord, je partage son analyse selon laquelle le message national des électeurs n’a pas obtenu de réponse de la part du Gouvernement. J’invite donc les électeurs à l’amplifier au second tour pour le sanctionner durablement. Néanmoins, M Gautier passe sous silence la sanction locale conséquence notamment d’un urbanisme sauvage qu’il a laissé prospérer (32 associations de riverains créées en réaction à la verticalisation à outrance) et une fiscalité galopante qui étrangle toujours un peu plus les Herblinois. Notre proposition de baisser la fiscalité s’accompagne de mesures d’économies et de l’engagement d’une meilleure gestion sans aucune dégradation de la qualité des services publics. Nous faisons également le pari que la population de Saint-Herblain va progresser, contrairement à son évolution sous Charles Gautier. La politique du laisser faire (dégradation des finances publiques, livraison de la ville aux promoteurs…) c’est la marque de fabrique de Charles Gautier, pas la notre. Je l’invite donc à bien relire notre programme qui comprend par ailleurs des propositions relatives au social, à la jeunesse, au monde associatif, au sport, à la citoyenneté et à la gouvernance… D’autre part, je dénonce avec la plus grande fermeté les insinuations de M Gautier laissant entendre que nos propositions rappelleraient la collaboration. Elles sont scandaleuses et insultantes. Je rappelle que la mesure « voisin vigilant » est en place depuis des années y compris dans des villes de gauche. Elle est même préconisée sur le site du Ministère de l’Intérieur. Charles Gautier pense-t-il que Manuel Valls est une personne dangereuse ? Me faire passer pour un extrémiste est ridicule, injurieux et dénote pour le coup de vieilles méthodes utilisées par la gauche pour tenter d’influer sur les électeurs. Cela montre bien le vent de panique de la gauche herblinoise et de M Affilé en particulier incapable de mener seul sa campagne et bien silencieux depuis dimanche. Ces derniers jours auront également permis de découvrir le vrai visage de Madame Gandolphe. En effet, un accord avait été conclu entre les représentants de sa liste et la nôtre. Alors qu’avec son représentant nous mettions une touche finale à la composition de la nouvelle liste, l’ancienne tête de liste UDI allait déposer sa liste pour le second tour des élections sans nous avertir de son renoncement. Cette attitude irresponsable, malhonnête et sciemment orchestrée aurait pu avoir des conséquences graves et nous empêcher de déposer notre liste ou de déposer à temps nos documents de propagande. Si elle nie avoir agi ainsi, nous ne sommes plus dupes de son double jeu. En réalité, Madame Gandolphe n’a jamais voulu l’alternance pour Saint-Herblain. Son attitude rappelle étrangement le comportement de Monsieur Jean-Yves Bocher dont elle était le numéro 2 en 2008. Elu sur l’étiquette centriste, il est passé ensuite avec armes et bagages au Parti Socialiste et figure à présent sur la liste de Bertrand Affilé. Les Herblinois doivent savoir que Madame Gandolphe s’apprête à faire le même chemin et à les trahir. Avec les membres de la liste Voir Autrement Saint-Herblain, nous regrettons de n’avoir pu faire l’union avec la liste de Myriam Gandolphe au 2ème tour alors qu’une opportunité unique pour les Herblinois existe pour mettre fin à 37 ans de socialisme. Nous avons tout au long de cette campagne voulu débattre projet contre projet sans jamais tomber dans la petite polémique. Nous déplorons d’autant plus ses déclarations agressives répétées et sans fondement à notre endroit ainsi que son « coup de Jarnac » malhonnête. Nous respectons cette décision, mais pas la méthode que nous souhaitons dénoncer au grand jour. Le choix final appartient maintenant aux électeurs. Ces derniers ne s’y tromperont pas en se mobilisant pour le seul candidat qui peut aujourd’hui incarner une vraie alternance sur Saint-Herblain. Les instances départementales de l’UDI ne s’y sont pas trompées en nous accordant leur soutien plein et entier pour le second tour. Fort d’avoir fait l’union de l’ensemble des partis de la droite et du centre, UMP, UDI, PCD et MPF, j’invite les Herblinois à faire dimanche prochain le choix du changement et à voter « Voir Autrement Saint-Herblain ». Vos commentaires Commentaires Ecouter cet article Powered By GSpeech